Page d'accueil
Article Le pays du 09 mars 2003

JEU DE GO Un Belfortain en finale des championnats de France

Le week-end dernier s'est déroulé à Strasbourg le tour régional du championnat de France de go. Et c'est André d'Alès, le meilleur joueur du club de Belfort, qui l'a remporté parmi 24 participants venus d'Alsace, de Lorraine et de Franche-Comté. Il se qualifie ainsi pour la phase nationale du championnat de France, qui regroupera fin août à Paris les 30 meilleurs joueurs français. Le club de Belfort sera représenté à ce niveau pour la sixième année consécutive. Les trois autres joueurs belfortains, Alain Veccheider, Michel Meyer et Albane d'Alès, se classent respectivement 4e, 12e et 21e du tournoi strasbourgeois. D'après la légende, la naissance du jeu de go se perd dans la nuit des temps en Chine. Pour éduquer son fils, un empereur du IIIe millénaire avant Jésus-Christ créa ce jeu de plateau où deux personnes posent alternativement des pions noirs et blancs sur les intersections du damier. Parvenu en Occident à la fin du XIXe siècle, il connaît un développement en France depuis les années 1960, appuyé à la fois par des oeuvres littéraires de Georges Pérec, Yasunari Kawabata et plus récemment Sa Shan, ainsi que par l'internet qui voit se connecter chaque jour des milliers de joueurs pour faire des parties. Pour apprendre le go, rien de plus simple : le club de Belfort se réunit tous les jeudis soir au bar du Commerce, faubourg de France et propose des initiations gratuites. Lectures : Georges Pérec, Petit traité invitant à la découverte de l'art subtil du go ; Yasunari Kawabata, Le maître ou le tournoi de go ; Sa Shan, La joueuse de go. Internet : le site de la ligue de l'Est (pour l'initiation) est à l'adresse suivante : http://ligue-est.jeudego.org.