Page d'accueil Revue de presse

Article du Pays du 05 février 2001.

La version électronique corrigée :

BELFORT


Les dingos du go

Les meilleurs joueurs de go de Franche-Comté étaient ce week-end à Belfort. Vingt-six passionnés de ce jeu se sont affrontés dans les locaux de la maison de quartier Jean-Jaurès, rue de Strasbourg, dans le cadre des épreuves qualificatives pour les prochains championnats de France. Quatre ont été retenus pour le prochain tour. Il s'agit du Belfortain André D'Alès ; de Laurent Coquelet, de Dijon ; d'Etienne Mann et de Kei Sato, tous les deux de Strasbourg. Ces quatre joueurs s'affronteront prochainement pour se départager. En dehors du vainqueur de cette confrontation, qui sera probablement organisée à Belfort, deux autres spécialistes du go sont d'ores et déjà retenus pour le prochain tour. Il s'agit d'Antoine Senèche et d'Alain Veccheider, cela en raison de leurs bons résultats l'an dernier. Ainsi, sur l'ensemble des compétiteurs de Franche-Comté, d'Alsace, de Côte-d'Or et de Lorraine, seuls trois iront défendre leurs chances pour le troisième tour du championnat de France. Le go est un jeu de réflexion inventé en Chine il y a 4000 ans. On y joue à deux en posant des pions blancs et noirs aux intersections d'un quadrillage tracé sur un plateau. Le but étant de constituer un territoire plus grand que celui de son adversaire. A Belfort, les joueurs de go se réunissent toutes les semaines, le jeudi soir, au bar du Commerce. Ils y jouent et initient également les personnes qui souhaitent découvrir ce jeu de réflexion et de concentration.

SURFER Les passionnés de go ont créé leur site internet. On peut le consulter en tapant l'adresse suivante : http://ligue-est.jeudego.org

Vingt-six joueurs de go ont participé ce week-end aux qualifications pour le championnat de France de ce jeu inventé en Chine il y a 4000 ans.

É.C. du journal Le Pays


La version papier :