Numéro4

 

Juillet 1997

Bulletin d’information de la ligue de l’Est

Edito.

Ca y est! Les statuts de la Ligue de l’Est sont déposés! La ligue est désormais une association de clubs. La politique de la Ligue sera décidée en AG par les représentants de chaque club de l’Est. Le but de la Ligue est bien sûr de promouvoir le go dans nos régions en organisant différentes activités pour les adultes et pour les jeunes, et en favorisant la création de nouveaux clubs. Les clubs auront sous peu l’ensemble de ces statuts.

En attendant, l’été qui arrive n’est pas un instant de pause pour les joueurs de go: un stage est organisé début juillet par la Ligue du Centre en Auvergne, le congrès Européen de Marseille réunira les meilleurs joueurs du continent et les autres... Des jeunes de Ribeauvillé et du collège Saint Etienne participeront à ce congrès en vue d’obtenir un titre de champion(ne) de France des jeunes (3 catégories: 9X9, 13X13 et 19X19)

De même, Antoine Fenech partira début août à Taïwan pour disputer les championnants du monde des moins de douze ans. Etiennne Mann se fera un plaisir de disputer le troisième tour du championnat de France toutes catégories fin août. Bonne chance à tous nos compétiteurs!

Bref, c’est un été de go qui nous attend, cela ne saurait nous déplaire! AV

Tournoi de Karlsruhe: lettre de notre envoyé très spécial...

Salut président! Salut lecteur!

Pour une fois que je gagne quelquechose, je me sens obligé de t’écrire. Voici donc un petit compte rendu du tournoi de Karlsruhe.

Il y avait trente six participants dont Daniel, Etienne et moi. La moitié (donc 18) était des joueurs en dan. Eh ben, je peux te dire qu’au bout de deux parties, Etienne et moi avons failli rentrer. En toute objectivité, je crois qu’on a rarement aussi mal joué (et franchement c’est peu dire); c’était affreux; j’ai quand même réussi à battre un premier kyu de deux points (ouah le mec!). Après, ça s’est mieux passé (enfin, pas pour tout le monde).

Daniel (Claude) a gagné quatre parties sur cinq (et encore, il a perdu au temps), moi aussi (battu un 1k, un 1d et deux 2d quand même). Etienne, après trois émouvantes défaites, s’est dit qu’il valait mieux gagner les deux dernières parties et il y est parvenu en terrassant un deuxième kyu (si, si très très fort!!!) Ouf, deux sur cinq, il avait sauvé les meubles.

Après Héricourt, je ne pouvais pas le plaindre (NDLR: Etienne avait terrassé notre envoyé spécial (entre autres!!!)). Finalement, on est six à totaliser quatre victoires, dont quatre joueurs en dan. Evidemment, je ne te dis pas qui a fini quatrième à cause de ce (censuré) de SOS.

Heureusement, comme j’étais le " mickey " des quatre, ils se sont précipités sur les livres en japonais ou en chinois et sur la seule bouteille; du coup j’ai pu " choisir " un goban. Daniel a reçu une boîte contenant des flacons (sans parfum!). Etienne, lui, a reçu... tous nos sarcasmes (et c’est peu dire!! Le voyage retour fut long à son goût)...

Sinon, que dire de plus? Je n’ai pas pu aller voir le KSC (NDLR: club de foot local); Heiser n’a pas joué car il s’est occupé de tout; l’ambiance était sympa, le cadre aussi; nos hôtes étaient cools (pour en remercier un, je l’ai battu le lendemain) mais un peu faibles en blitz: Etienne et moi en avons fait de la pâtée (french style: pourquoi il coupe là? Ils ne connaissent pas leurs josekis?)

Bref un sympathique week end (merci Etienne, c’est gentil de m’avoir invité!) et on s’est donné rendez-vous au congrès N.W.

Igs, Gofi, le go sur internet...

Lors d’un débat sur " frgo ", la liste de diffusion de courriers électroniques sur le Go, Alain Kerbrat et Frédéric Renaud s’entendent pour dire que la progression à ce jeu nécessite de :

Fred : " - jouer avec des joueurs plus forts de 3 à 5 pierres pour acquérir confiance en soi et " ouvrir " son jeu- développer son sens global pour acquérir son style personnel "

Alain : " J'ajouterai :- jouer avec beaucoup de personnes différentes, pour rencontrer la plus grande variété de styles possibles. C'est à mon avis le plus grand intérêt d'IGS. C'est aussi une raison supplémentaire pour hanter les tournois et stages divers. "

C’est de cette idée brillamment exprimée par Alain Kerbrat qu’est né le " club de GO Francophone sur Internet " ou GOFI ! L’un des principes de la progression au Go est de jouer. Mais jouer toujours contre le même adversaire finit par corrompre la partie puisque l’on adapte son jeu à celui de son adversaire. Sur l’" Internet Go Server " (IGS), il est possible de jouer contre d’innombrables (je le dis car rien que pour les joueurs français, nous sommes plus de 150) joueurs de tous les niveaux. Mais jouer n’est pas tout, et souvent les explications de fin de parties sont nécessaires voir indispensables pour comprendre le succès ou l’échec.

Au départ, GOFI voulait refaire le " teaching ladder " et ainsi permettre à chacun d’avoir son maître (4 pierres plus fort ou plus) et à chacun d’avoir son élève (4 pierres moins fort ou moins). Malheureusement, le manque d’horaires fixes pour la plupart des personnes a transformé GOFI en club " itinérant permanent " J . GOFI, c’est cela : un club ouvert tous les jours de la semaine où les gens se connectent pour discuter et commenter les parties qu’ils ont jouées ou qu’ils ont observées. Ainsi, dernièrement, c’est Farid Ben Malek et Frédéric Donzet qui, sous le pseudonyme de " kalimero " (3dan IGS) nous ont fait découvrir leur style et leurs commentaires. N’oublions pas les toujours présents Min Quy N’Guyen " colombe " (2dan IGS) ou " rapace " et Alain Kerbrat " kerbrat " (3dan IGS) qui font toujours preuve d’humour et de sérieux pour leurs commentaires en plus de leur disponibilité. Et si GOFI ne vous convient pas, vous pouvez toujours faire comme " nit " (un filet garni à celui [autre que le propriétaire] qui saura me dire qui se cache sous ce pseudonyme) et faire des parties rapides (10mn + 3mns/25pierres).

 

Techniquement parlant, IGS demande d’avoir un PC ou un mac ou une machine Unix connecté au réseau Internet via un " provider " ou la fac J ou votre entreprise...

Ensuite, il vous faut le client (programme) qui va vous permettre de vous connecter au serveur (gratuit) d’IGS (en Corée).

Le mieux pour survivre (quand on n’est pas mort avant J ) c’est de faire " help " ou de contacter l’une des personnes plus expérimentées du réseau.

A vos claviers et que votre souris ne tremble pas !

Pour plus de renseignements sur IGS : http://igs.nuri.net

Pour récupérer un programme client d’IGS : ftp://igs.nuri.nat/Go/client

Pour plus de renseignements sur gofi : http://www.mygale.org/03/gofi

 

Marc Hamelin (MacProd ou piaf 9kyu sur IGS)

 

Petit week-end entre amis à Besançon

La Ligue de l’Est bouge. Après Belfort et son mini tournoi, c’est au tour du club de Besançon de mobiliser ses troupes. Les François, Lisandre et autres joueurs ont organisé une rencontre amicale les 30 et 31 mai dernier. Tout était prévu et surtout l’essentiel: des goban avec des joueurs bisontins aux josekis affutés. Un grand bravo et un grand merci pour ce moment de jeu et de détente. Cette manifestation est un excellent prémisse avant -selon certains bruits de couloir- l’ouverture d’un gîte rural de go sur les hauts-plateaux du massif du Jura. Mais c’est aussi et surtout un nouveau pas vers des manifestations de plus vaste ampleur. Bougez avec la Ligue de l’Est C.D

Blanc: Claude Ducouloux, 3k, Belfort, gagne

Noir: Lisandre Toullec Merten, 15k, Besançon

Commentaires (coups 1-169)

Jusquà b5, début de partie typique à neuf pierres

n10: meilleur en 72; n12: meilleur en 18 ou 71

b13: sanction blanche

n18: il faudrait d’abord presser le groupe noir en jouant 19. Blanc rampe en 81 ou 69 pour faire vivre son groupe. Noir fait un mur pour mieux attaquer la baguette blanche.

b21: sente? Petit, petit, petit... ; n22: en 40 ou 101... bref, ailleurs!

n24: Noir tombe dans le " piège " blanc.

n30: meilleur en A ou en 40; n40: bon coup

b49 et b50: coups " légèrement " lourds.

n52: intéressant, n54: meilleur en 57

n60: doit être en 61; b61: on dit " merci " à Noir!

n62: sans intérêt. Il faudrait jouer la séquence suivante: Noir en B, Blanc C, Noir en 83, Blanc en D, Noir en 81 et Blanc en F pour vivre.

b65: coup co(s)mique!!! Noir devrait jouer la séquence décrite précédemment puis pincer en 84.

n66: vague: même remarque, même séquence

n68: inutile, n70: dangereux

jusqu’à b95: Blanc s’en tire bien en jouant une séquence assez agréable pour lui. On ne peut pas en dire autant de noir.

Blanc réussit ensuite à manger le groupe noir central mais les deux joueurs sont passés à côté du coup 169 qui aurait pu changer le cours de la partie.... AV

Blanc: Alain Veccheider, 1d, Belfort

Noir: Frédéric Alleman, 3k, Besançon, gagne de 10 pts

Commentaires (coups 1-132)

n6: le joseki dit qu’il vaut mieux jouer en 63

b11-13: Blanc rend l’initiative à Noir qui n’en demandait pas autant. n16: meilleur en 31

b21: Blanc ferait mieux d’envahir en 84 par exemple et exploiter plus tard la faiblesse noire du coin nord-est.

b33: en A, suivi de n33 puis Blanc en B

b37: douteux: Noir peut couper en 128

b41: " tesuji " qui n’a pour lui que l’apparence!

b53: en 54: c’est plus sûr

de 55 à 68: Noir vit, c(est normal! L’attaque blanche n’est guère efficace contrairement à la défense noire.

n72: meilleur en C

n74: mauvais car donne une bonne forme à Blanc (b75)

n76: utile pour vivre; n82: bon coup pour finir sente

n90: gros coup; b91-b101: petite invasion blanche

b103: meilleur en D, suivi de Noir en E(?)

b113: sans intérêt: meilleur en F

n116: trop petit pour l’instant

b127: en 128: Blanc peut quand même connecter ses quatre pierres (en 127 ou en prenant le groupe 40-74-124)

Bien que Noir ait raté son premier joseki, il joue solidemet et profite des faiblesses des groupes blancs pour asseoir sa domination et remporter assez logiquement la partie. AV

Rendez vous estivaux:

  • Stage de la Ligue du Centre: renseignements Gilles Raynal; 04 73 39 20 89
  • Congrès Européen du 19/7 au 2/8/97 rens: 01 42 38 26 03 ou 01 45 31 57 38 E-mail: go-congress@imag.fr

Si vous voulez faire passer une info, un article, un quoi que ce soit, contactez: Alain Veccheider 8 rue V Hugo, 90300 Valdoie 03 84 26 73 41

Ont participé à ce bulletin: Claude Ducouloux, Marc Hamelin, Alain Veccheider et Nicolas Wiesel